Prévention de la chéloïde

Les chéloïdes sont des tissus exubérants de la peau qui se prolongent au-delà des limites de la blessure induite de quelque manière que ce soit.

Les chéloïdes sont normalement très anesthésiques (c’est-à-dire, ils font plus saillie par rapport au fond de la peau qui l’entoure), la surface douce et lucide est souvent sillonnée par des vaisseaux sanguins anormales qui sont de couleur rouge-violet.

Bien que cela ne soit pas une maladie grave mais principalement un problème anesthésique, une chéloïde peut parfois déterminer une limite fonctionnelle locale (par ex. si vous êtes interéssé par une zone d’articulation, cela peut plus ou moins être conditionnée d’une manière grave) pour le durcissement et la diminution de l’élasticité du tissu et c’est souvent extrêmement difficile à soigner.

En effet, elle tend toujours à se reproduire (c’est-à-dire, même si elle est retirée, elle repousse) d’une manière plus grave après chaque tentive de traitement.

 

COMMENT UTILISER HYPERMIXVET®

Rincez immédiatement la blessure après le choc à l’eau de fontaine et au savon de Marseille pour retirer tous les corps étrangers ou les résidus du sol et les lambeaux qui ont été déchirés jusqu’à présent.

Coupez le poil dans toute la zone de la blessure, même sur les lambeaux qui ont été déchirés jusqu’à présent.

Rincez la surface au Ringer physiologique ou lactate sans utiliser de désinfectant comme la javel, la bétadine ou le péroxide d’hydrogène.

Séchez à l’aide d’une gaze non-stérile ; n’utilisez pas de rembourrage car cela laisse des résidus.

Brossez ensuite toute la zone de blessure avec Hypermixvet® en couvrant la blessure d’une ou de deux gazes en coton qui ne sont pas nécessairement stériles et bien mouillées avec de l’Hypermixvet® selon l’ampleur de la blessure (pliez si nécessaire ou autant que nécessaire pour bien couvrir la surface de la blessure).

Rassemblez cette fine couche de gaze imbibée avec un bandage auto-agglomérant (Vetrap) en vous assurant de commencer toujours par la partie inférieure de la blessure jusqu’à ce que vous passiez les marges supérieures de la blessure.

N’interjectez en aucun cas des coussinets doux tels que le coton gazé, le coton allemand ou le rembourrage.

Commencez le médicament dès le premier jour du choc et ne laissez jamais la blessure découverte jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie (bandage occlusif permanent), en renouvelant le médicament au moins une fois par jour.

À partir du deuxième jour, rincez la blessure en toute circonstance seulement avec du Ringer physiologique ou lactate. N’utilisez en aucun cas des désinfectants et procédez comme décrit avec  Hypermixvet®

S’il n’y a aucune chance de renouveler le médicament sur une base quotidienne, interjectez alors un petit tube en plastique perforé dans plusieurs zones entre la gaze mouillée et le bandage auto-agglomérant le faisant dépasser d’en haut.

Injectez-y de l’Hypermixvet® tous les jours en utilisant une seringue sans aiguille à lier au petit tube en plastique.

Retirez le bandage après trois, max. cinq jours pour vérifier que les dosages du médicament ont été suffisants pour mouiller toute la surface blessée.

Si le cheval a une prédisposition génétique à cela, la réaction à la chéloïde apparaîtra entre le 7ème et le 14ème jour du choc, irréspectif du traitement qui a commencé.

Afin de faire régresser le choc, la blessure doit être continuellement enveloppée comme décrit, si le rembourrage doux est interjecté, la compression ne serait donc pas appliquée d’une manière efficace et la chéloïde ne régressera pas.

Après l’effet de réabsorption de la chéloïde dû à l’action d’Hypermixvet®, et lors du retrait quotidien du bandage, une hémorragie superficielle du lit de la blessure sera vérifiée durant une dizaine de secondes seulement.

La thérapie Hypermixvet® peut être initiée même avec une véritable chéloïde. Dans ce cas, la régression du tissu redondant en surplus commencera le 5ème jour du bandage occlusif permanent (réduction de la taille du coussinet avec le phénomène hémorragie superficielle).

Le phénomène d’hémorragie sera vérifié durant chaque changement de médicament jusqu’à la rééphitalisation de la blessure et à l’indication clinique que la chéloïde a été apportée sous contrôle.

En cas de retrait accidentel du bandage et de reprise de prolifération de la chéloïde, restaurez le médicament avec un bandage occlusif permanent et de l’Hypermixvet®. In such a case, the hemorrhage phenomenon will arise from the 5th day until the reintroduction of permanent medication.

L’application correcte du protocole thérapeutique avec Hypermixvet® rend les substances caustiques inutiles.