Blessures traumatiques, y compris celles infectées

La bactérie peut pénétrer à travers presque tout type de blessure.
Les complications découlant de l’infection de la blessure sont telles qu’elles causent l’expansion de l’infection à travers les organes et les tissus environnants ou l’expansion sur une grande distance à travers le sang.

 

COMMENT UTILISER HYPERMIXVET®

 

Certains animaux exhibent plus d’une blessure, notamment en blessures de morsure.
Les blessures vont des extensions aux blessures de morsure traumatiques mineures, accidentelles dans diverses parties du corps et infestées de larves de moucheron (myiase).
Tous les types de blessures doivent être traités quotidiennement seulement avec Hypermixvet®, en nettoyant ensuite avec une solution saline ou de l’eau et du savon neutre (Marseilles) et en retirant la nécrose.

N’UTILISEZ PAS n’importe-quel type de désinfectant car ils sont excessivement nuisibles et ralentissent le processus de guérison de la blessure.

Pour éviter les traumatismes auto-infligés, il est conseillé d’équiper les animaux, qui démontrent une rage envers leurs blessures, de cols protecteurs.
À la discrétion du vétérinaire en charge de la guérison, selon la gravité et l’ampleur de la blessure, administrez une thérapie antibiotique systémique selon les pratiques.

Toutes les blessures doivent être soignées avec Hypermixvet® dans une formule huileuse ; de cette manière, la phase inflammatoire peut être résolue en 5+2 jours.

Par la suite, à la phase de granulation, il est conseillé d’utiliser Hypermixvet® en une formule de crème en gel sur toute la surface de la blessure jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie.

Dans des cas cliniques multiples signalés, l’avancement symétrique et ordonné des marges de rééphitalisation et celles dans lesquelles le choc a sauvé les fragments de cutané attaché (sous les glandes sudoripares et/ou glandes sébacées et follicules capilaires) s’avèrent être des îles d’épithélisation qui ont accéléré le processus de rééphitalisation.

La cicatrise finale n’a jamais montré de rétrécissement fibrotique exaggéré, et même dans les blessures très importantes, il y a eu des observations de reconstruction de couverture de poil au niveau de la zone la moins traumatisée.
Dans les blessures de larves de mouche importantes, on n’a pas trouvé de nouvelles générations de larves malgré le fait que les animaux continuent de vivre dans leur habitat habituel où le choc est survenu (ex. chiens bergers).
L’application quotidienne d’Hypermixvet® a toujours été facile en raison de son absence totale de réactions douloureuses après application. Aucun cas de réaction locale ou générale adverse n’a été signalé.

Hypermixvet®, appliqué une ou deux fois par jour, étant le seul produit sur les blessures traumatiques externes et morsures de chien, a montré qu’il possèdait les caractéristiques d’un remède MULTIFONCTIONNEL et qu’il était capable de promouvoir la performance psysiologique de la phase cicatricielle sans avoir à utiliser d’autres remèdes thérapeutiques.

Hypermixvet® n’est pas apprécié par les mouches qui colonisent les blessures, permettant à ces dernières d’être traitées même pendant les périodes critiques (saisons d’été, conditions hygiéniques-sanitaires mauvaises).
Il peut être utilisé avec succès dans la pratique clinique pour le traitement de toutes les blessures, même celles de grande importance qui sont gravement complexes, qui pourraient mettre en danger la survie de l’animal.